Comment calculer le nombre de pièces d’une maison ?

Comment calculer le nombre de pièces d’une maison ?

Aucun commentaire

Lorsque vous désirez mettre en location ou vendre un bien immeuble, vous devez être en mesure de fournir toutes informations nécessaires aux nouveaux occupants. Attendez-vous à ce qu’on vous demande le nombre de pièce. Ainsi de votre réponse dépendra la signature du contrat. Comment faire pour calculer le nombre de pièces de votre maison ? Voici comment faire le dénombrement des pièces de votre logement dans ce guide.

Qu’est-ce qu’une pièce ?

Selon la loi une pièce se définit comme un espace habitable, qui fait plus de 9 m² avec une hauteur sous plafond d’au moins 2,20 m. Pour plus d’informations aller ici http://www.appartement-a-vendre.site. Les pièces comme salle de bain, cuisine, toilette ne sont pas prises en compte dans le dénombrement. Il en est de même pour les pièces dites de service. C'est-à-dire les dressings, les escaliers, les couloirs, paliers, les cages d’escaliers, buanderies, les chaufferies, les caves, les sous-sols non aménagés, les celliers, les entrées. Une pièce dont la surface est inférieure à 9 m² n’est pas à comptabiliser avec les pièces. C’est d’ailleurs la loi qui l’impose, afin de permettre à l’acquéreur de connaitre l’état du logement, avant de conclure l’affaire.

Les pièces à statut particulier

Pour compter les pièces d’un logement, on tient compte des pièces de vie. C'est-à-dire le salon et les chambres en gros. Comme exemple un appartement doté de deux chambres et d’un salon est dit trois pièces. La surface habitable n’est pas calculée pour les hauteurs inférieures à 1,80 m. Les vérandas sont comptabilisées lorsqu’elles ne sont ni trop chaudes pendant l’été ou trop froides pendant l’hiver. Elles doivent également être isolées pour permettre d’y vivre dans les conditions normales en toutes saisons. Un salon qui a plus de 30 m² est pris en compte comme deus pièces. Les pièces qui s’ouvrent sur d’autres sont comptabilisées comme des pièces entières. Les pièces communicantes ou commandées peuvent être comptabilisées si leurs mesures respectent les normes requises.