Les différentes techniques de conservation des aliments

Les différentes techniques de conservation des aliments

Aucun commentaire

Conserver les aliments permet essentiellement de garder leur comestibilité, leur goût et les nutriments qu’ils comportent. Découvrez dans cet article les différentes techniques de conservation des aliments.

Conserver par le froid et conserver par la chaleur : deux méthodes confirmées

La conservation par le froid est une méthode très efficace. Le froid a le pouvoir de ralentir ou d’arrêter définitivement l’activité cellulaire. Il empêche les réactions enzymatique et le développement des micro-organiques. Le froid est également réputé dans la prolongation de la vie des denrées alimentaires. En effet, il limite leur altération. La conservation par le froid n’est rien d’autre que la réfrigération, la congélation ou la surgélation. La conservation par la chaleur est jusqu’aujourd’hui la méthode la plus utilisée. On distingue la pasteurisation qui consiste à soumettre les aliments à une température élevée (80°C à 100°C) pour une période donnée et les refroidir brutalement. L’objectif est de détruire les micro-organismes pathogènes et d’altération. Il y a aussi la stérilisation qui soumet les aliments à plus de 100°C pour détruire tous les microbes, pour ne citer que celles-là. Si cela vous intéresse, vous pouvez découvrir sur ce site d’autres astuces en rapport aux aliments.

Autres méthodes de conservation à adopter absolument

En dehors de la conservation par le froid et par la chaleur, il y a aussi d’autres techniques. La conservation sous vide en est une. L’objectif est de réduire l’action de l’oxygène sur la denrée alimentaire. C’est une méthode très simple, très pratique et très efficace surtout avec une machine à mettre sous vide. On a aussi le conditionnement sous atmosphère modifiée. Il consiste à remplacer l’air autour de la denrée alimentaire par un gaz ou un mélange gazeux. La déshydratation et le séchage sont aussi d’autres techniques de conservation des aliments. C’est l’élimination partielle ou totale de l’eau contenue dans l’aliment. Avec le salage, la denrée alimentaire est soumise à l’action du sel. Et la liste est longue.