L’Essonne, un département avec une belle histoire

L’Essonne, un département avec une belle histoire

Aucun commentaire

Créé par la loi du 10 juillet 1964, le département de l'Essonne regroupe plusieurs centres culturels du domaine de la musique, du théâtre et du cinéma. Riche en histoire, Essonne a également un patrimoine civil et religieux. Ce département est riche en histoire de par son dynamisme industriel, économique et scientifique.

L’Essonne aux temps des seigneurs

L’occupation des terres essonniennes remonte au paléolithique supérieur. Le département fut occupé à cause de la fertilité des terres de la Beauce et de la Brie. Pendant la guerre des cents ans et de religion, l’Essonne a été marquée par des pillages et des exactions. Pour se réfugier, la population a édifié sur la route de Paris, des abbayes et des châteaux forts. Le département a eu un temps de répit avec ces événements désastreux, avec les règnes de Louis XIII et de Louis XIV. Visitez le site suivant : https://www.espacecouriat.fr/ pour en savoir plus.

 Les bouleversements opérés de la révolution à 1870

Plusieurs rattachements ont été effectués après les bouleversements de 1789. L’Essonne fut ainsi rattachée au département de Seine-et-Oise. La révolution industrielle a été marquée par l’apparition du chemin de fer, de l’empire et de la restauration. En 1840, on observe à la modification des modes de vie de la population essonnienne. L’environnement aussi a changé avec l’implantation des premières industries à seine.

L’Essonne et la modernité

À partir du XXe siècle, le département commença à se développer et à exprimer son dynamisme. Plusieurs ensembles tels que Massy et Grigny commencèrent à voir le jour tout comme les nouvelles villes comme Évry. Le département de Seine-et-Oise disparu ainsi le 10 juillet 1964 et l’Essonne vit ainsi le jour. De nombreux chantiers fut ainsi lancé à partir de ce moment. La capitale du sud parisien est Évry. Vous pouvez contempler à Essonne de magnifiques œuvres comme celles de l’église Saint-Sulpice-de-Favière et la basilique Notre-Dame de Longpont.