Que faire en cas de sinistre auto ?

Que faire en cas de sinistre auto ?

Aucun commentaire

Quand vous êtes victime d’un sinistre avec votre auto et que ce dernier est assuré, il est alors nécessaire de déposer une demande d’indemnisation auprès de votre assurance afin d’être indemnisé. Pour bénéficier de la montant de l'indemnité que l'assureur vous doit, vous êtes tenu de mener les démarches nécessaires. Comment faire un constat à l’amiable et quels sont les délais à respecter ?

Comment rédiger un constat à l’amiable ?

Le constat relate distinctement les diverses causes dues à la survenue d'un incident. Le constat notifie tous les acteurs passifs ou actifs qui sont impliqués dans le sinistre. Il identifie aussi ceux qui ont une part de responsabilité dans les événements. Afin de mieux affronter les sinistres, découvrez plus de conseils ici.

Rédigez le constat, quelle que soit la nature de l’incident (accident, vol ou bris de glace). Commencez par préciser la date, l’heure et le lieu du sinistre. Notifie s’il y a des blessés. Même si c’est un léger inconfort, notifiez-le, car il est mieux de tout prévoir.

Donnez avec précision les informations concernant tous les dégâts matériels (voiture, moto, mur, etc.). N’oubliez pas de signaler les noms et les coordonnées des témoins, les conducteurs et l’assuré. Décrivez avec précision les circonstances de l’accident. C’est très important.

Ne refusez jamais de remplir un constat. Si vous êtes en désaccord avec l’autre partie alors, ne signez pas le constat. Mais notez plutôt votre désaccord dans la partie observation.

Les délais à respecter pour bénéficier rapidement de l’indemnité.

Des délais sont à respecter en cas de sinistre pour vite percevoir l’argent. Ces délais varient en fonction du type d’incident dont vous avez été victime. Vous avez deux jours ouvrés pour déclarer un vol de voiture ; cinq jours ouvrés pour un accident de route, d’un bris glace ou d’un incendie et 10 jours pour une catastrophe naturelle.

La législation permet à l’assureur d’invoquer la déchéance de garantie en cas de retard de déclaration. Cela signifie donc que l’assureur ne versera aucune indemnité. La déchéance peut toutefois être rejetée si le motif du retard est bien valable.

Vous pouvez effectuer la déclaration de n’importe où avec téléphone ou par courrier.