Tout ce qu’il faut savoir de la peur d’avaler les aliments

Tout ce qu’il faut savoir de la peur d’avaler les aliments

Aucun commentaire

Pour des raisons qui semblent multiples, le cerveau de certaines personnes est conditionné à craindre les aliments à avaler. Cette crainte d’avaler les différents aliments se surnomme la phagophobie. On se demande les raisons qui pourraient amener ces gens à avoir peur d’avaler de la nourriture. En poursuivant cet article, vous en saurez davantage sur la phagophobie.

Quelles sont les causes de la peur d’avaler des aliments ?

Lorsque vous allez sur le site relatant les raisons de cette peur chez l’homme, vous vous rendez compte qu’elles sont nombreuses. Parmi les causes de cette peur d’avaler, les mauvaises expériences vécues occupent une place importante. Elles peuvent être à titre personnel ou peuvent concerner une personne proche. Lorsqu’on a été une fois étouffé par un aliment, on développe une quasi- phobie pour ce dernier. Outre le mauvais épisode vécu, plusieurs autres phénomènes peuvent être à l’origine de la phagophobie.

Excepté le mauvais souvenir, une plaie dans la bouche ou dans la gorge peut entraîner une panique face aux aliments. Il peut également s’agir de champignons situés dans l’espace de la gorge du concerné. Dans cette même gorge, la tension musculaire peut s’élever et provoquer une telle peur. Il importe de préciser que cette peur ne se ressent pas uniquement lorsqu’on est la cible de l’une de ses manifestations. La phagophobie peut se déclencher après avoir suivi un film mettant en relief cet aspect. Toutefois, il importe de préciser qu’il existe une grande différence entre cette peur et celle de s’étouffer.

La peur de s’étouffer : qu’est-ce que c’est ?

Par ailleurs, la peur de s’étouffer a un lien étroit avec celle d’avaler des aliments. On peut dire qu’il s’agit de deux craintes complémentaires. La phagophobie se limite à la peur d’avaler tandis que la pseudo dysphagie va jusqu’aux conséquences. Ces conséquences en question sont celles liées à la peur d’être étouffé après avoir avalé un aliment.