Que faut-il connaître avant de passer son permis CACES ?

Que faut-il connaître avant de passer son permis CACES ?

Aucun commentaire

Rouler des engins spécifiques dans le domaine des BTP n’est pas une affaire facile. Mais, pour limiter les risques liés à la manipulation de ces engins, la formation CACES fut instaurée. Découvrez donc, à travers cet article, les informations à connaître avant de passer votre permis CACES.

Pourquoi passer un permis CACES ?

Encore connu sous le nom de Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité, le CACES n’est autre qu’un permis de conduire. Pour avoir la réponse à la question de savoir pourquoi passer son CACES, veuillez continuer la lecture. En effet, comme dit précédemment, le CACES est permis de conduire. Cependant, ce permis ne concerne que les engins utilisés dans les BTP. Autrement dit, il permet de certifier la conduite d’un chariot élévateur ou de tout autre engin intervenant dans les constructions de bâtiments. Il est, de ce fait, indispensable pour plusieurs entreprises. Parmi celles-ci, on retrouve le magasinage, la logistique et le cariste.

Par ailleurs, il faut noter que plusieurs raisons peuvent vous amener à passer un permis CACES. Ainsi, l’objectif premier visé par le CACES est le respect strict des normes et codes de sécurité. Mais sachez, en outre, qu’il existe diverses sortes de CACES qui varient en fonction du véhicule à maîtriser.

Tenir compte de vos besoins dans le choix de votre formation CACES

Comme dit très récemment, il existe diverses sortes de permis CACES. Ces différents types varient en tenant compte du type de véhicule à maîtriser. Ainsi, en ce qui concerne les véhicules ou engins de la logistique, le permis CACES R389 est le plus courant. Il regroupe essentiellement les chariots tracteur et élévateur.

Cependant, si vous êtes un cariste, vous êtes amené à participer à un test bien spécifique. Une fois celui-ci accompli, vous obtenez donc une autorisation vous permettant de manipuler l’engin dans la société qui vous plaît le plus. Enfin, notons qu’il existe aussi une autre forme de permis nommée l’autorisation de conduite cariste. Ce permis vous épargne le test passé dans le permis précédent, mais nécessite une formation interne réalisée dans l’entreprise qui vous emploie.